Rate this post

Le contrôle technique d’une voiture est obligatoire pour sa mise en circulation. C’est recommandé et exigé par la loi. Ceci a pour but de réduire le taux d’accident routier causé par des voitures mal entretenues, d’améliorer le parc automobile et d’apporter une contribution au respect de l’environnement.

Le contrôle technique automobile, très important !

C’est désormais considéré comme une contrainte puisque c’est incontournable pour la vie d’un véhicule. Comme tous les autres papiers qui assurent la circulation d’une voiture, le contrôle technique en est une autre.  L’idéal et de faire un passage à la valise diagnostic avant de présenter sa voiture au contrôle. Du même rang que le port du permis de conduire du conducteur, de la carte grise du véhicule, son assurance, la vignette, le contrôle technique d’une voiture est approuvé par la lettre A ou S écrit sur le dos de la carte grise selon le défaut de contrôle du véhicule en question.

Lors d’un control technique, le contrôle technique se doit d’examiner minutieusement toutes anomalies possibles dans la voiture.  Une autre astuce est d’acheter et d’utiliser un kit rénovateur de phares . Cela se fait en examinant tous les organes de moteur du véhicule, le réservoir, le système de freinage, l’allumage et les signalisations, la carrosserie ou tout genre de défaut qu’il faut réparer. Dans ce cas, le contrôleur recommande au conducteur d’effectuer toutes les éventuelles réparations dans un délai de 2 mois pour ensuite faire une contre visite par la suite. Il est préférable de n’avoir aucun procès verbal concernant son véhicule pour la facilité de revente en cas d’envie de changement. Il est également possible de vérifier vous-mêmes les réparations techniques recommandées par le contrôleur parce qu’il peut s’agir d’un simple ajustement que vous pouvez faire par un simple coupe de tournevis chez vous. Ou vous pouvez également demander à votre garagiste de réparer les défauts non conformes. Ayant passé votre contre visite, vous pouvez désormais ravoir votre certificat de contrôle technique ou votre carte grise tout en faisant attention de vérifier en détails l’état de votre véhicule pour la prochaine visite technique.