Comment fonctionne un crédit immobilier ?

Comment fonctionne un crédit immobilier ?

26 septembre 2019 Non Par bienvenat

Que ce soit pour construire une maison ou acheter un bien immobilier, le crédit immobilier est une solution pour pouvoir financer le projet. Pourtant, les emprunteurs ne maîtrisent pas forcément les rouages de cette offre de financement. Comment fonctionne un prêt immobilier et quelles sont les démarches à suivre pour obtenir une offre ? Zoom sur le sujet.  

Crédit immobilier : le principe de base

 Le crédit immobilier permet de financer un projet immobilier nécessitant d’importants fonds. Il s’agit d’une somme d’argent octroyée par un établissement bancaire. Le montant attribué permet à l’emprunteur de financer l’achat ou la construction d’une maison ou d’un appartement, la réalisation de travaux d’entretien ou de réparation d’un bien d’une valeur de plus de 75 000 euros ou encore l’acquisition d’un terrain à bâtir. Cette somme peut aussi couvrir divers frais reliés au projet immobilier du débiteur à savoir les frais de notaire, de la banque, de l’agent immobilier, de la banque, etc. Lors du calcul du montant du crédit immobilier, les éléments suivants sont à considérer : le montant de la somme empruntée, le coût des mensualités, des garanties et des assurances, les taux d’intérêt, la durée de l’emprunt. Le débiteur doit également porter une attention au taux d’intérêt. En effet, c’est un élément qui affecte considérablement le montant des mensualités. Les frais annexes et les options du prêt souscrit, notamment les frais de dossier ainsi que les frais de tenu de compte courant sont aussi à prendre en compte. Ils diffèrent d’une banque à l’autre et peuvent alourdir le montant total du prêt.

Souscrire un crédit immobilier : les démarches

Bien préparer le dossier de demande de crédits optimise les chances pour l’emprunteur d’obtenir une réponse favorable auprès de la banque. Pour cela, il doit mener l’opération étape par étape. Avant toute chose, il doit définir son projet, achat d’un logement neuf ou ancien, réalisation de travaux, etc., mais aussi déterminer ses capacités budgétaires. Ce n’est qu’après qu’il pourra éventuellement signer le compromis de vente. Cette démarche lui permet de s’assurer de la disposition du bien qu’il convoite en attendant le financement de la banque. Il devra par la suite chercher le crédit immobilier adapté. Il peut jouer sur la concurrence en effectuant des comparaisons sur les sites dédiés afin de trouver la meilleure offre de prêt. Il faudra par la suite monter le dossier et attendre l’accord de la banque. L’emprunteur doit fournir un dossier complet et solide à la banque. Une fois les pièces justificatives rassemblées, il faut attendre l’accord de la banque. Si la réponse est positive, la banque adresse l’offre de crédit officielle précisant toutes les conditions et les réglementations inhérentes au prêt immobilier. L’emprunteur dispose alors d’un délai de réflexion de 10 jours avant de signer l’offre de crédit. Le document doit ensuite être remis à la banque avant la date butoir. Il s’en suit la signature de l’acte de vente et le déblocage de fonds. Pour finaliser l’acquisition, le débiteur signe un acte de vente devant le notaire. Mais avant, il doit adresser une demande de déblocage de fonds à sa banque. Le montant du crédit va ensuite être versé sur un compte au nom du notaire. Le montant du bien est par la suite transféré sur le compte du vendeur.