Rate this post

Chaque habitat devrait être normalement équipé d’un système d’évacuation d’eaux usées. Ces dispositifs domestiques sont pratiquement connectés aux égouts pour un acheminement efficace. Cependant, il arrive que les installations ne remplissent pas leur fonction. Le réseau peut être bouché à certains niveaux ou peut-être que la quantité d’eau à traiter dépasse la normale à cause de la pluie. L’écoulement gravitaire devient alors difficile, voire impossible. Cette situation a pour effet de créer une stagnation. Dans le pire des cas, elle va engendrer une véritable inondation dans les caves et les sous-sols. L’installation d’une station de relevage permettra de régler le problème dans les meilleurs délais. Mais de quel type de pompe s’agit-il réellement ?

Qu’est-ce qui distingue la pompe de relevage des autres modèles ?

Les pompes-de-relevage, dont la Station de Relevage Salmson LIFTSON LIX L2-16/EAD1-2-T0026-540-0/MS de 13 à 38 m3/h entre 14,5 et 10 m HMT Tri 400 V 2 x 2,6 kW, sont des équipements destinés à faciliter l’évacuation des eaux ménagères. Elles se connectent facilement au réseau domestique, mais elles peuvent aussi être utilisées indépendamment comme on peut le constater avec les modèles vide-caves.

Elles se distinguent des pompes-immergées dans la mesure où elles ont la capacité de traiter des liquides très chargés dont notamment ceux qui proviennent des toilettes et des égouts. Dans de nombreux cas, la station de relevage est également utilisée pour acheminer les eaux pluviales quand les dispositifs classiques sont débordés. L’appareil collecte les eaux de pluie pour ensuite la propulser vers une zone située en aval après épuration.

Voir les pompes : https://www.economo.fr/2011-pompes-de-relevage

Comprendre le fonctionnement de la pompe pour mieux l’utiliser

Comme on peut le voir avec les modèles de pompes well-pumps-france et pompes pedrollo-France, les stations de relevage sont toujours électriques. Le moteur à turbine s’assure à la fois du dispositif d’aspiration et celui de refoulement. Ainsi, avec la Station de Relevage Pedrollo SAR 650-PRO avec 1 PVXm 8/50-ST de 6 à 24 m3/h entre 6,6 et 2,5 m HMT Mono 220 240 V 0,55 kW par exemple, on peut facilement constater que la pompe dispose d’un système qui capte les eaux et d’un autre qui sert à les évacuer. La station ou réservoir d’épuration se trouve au milieu. Aucune installation particulière n’est requise puisqu’une simple alimentation suffit pour que l’appareil se mette en marche.

Dès que l’équipement est relié à la zone ou l’espace où se situe l’eau à remonter, le relevage se fait de manière systématique. Bien sûr, les stations peuvent se décliner en différentes versions. Outre les matériels submersibles, il est possible d’avoir des équipements similaires aux pompes-de-surface. L’astuce est de choisir un modèle facile à monter et affichant une forte hauteur de refoulement. Par ailleurs, la pression exercée devra être importante pour que la machine puisse aspirer l’eau avant de la propulser vers les tuyaux d’évacuation reliés à la zone de déversement. Parfois, il arrive que la quantité de liquide évacué soit inférieure au volume aspiré. Le fait est que le réservoir utilisé doit être conçu de manière à stocker l’eau. Il faudra atteindre un certain niveau pour que le débit se balance entre les deux dispositifs (refoulement et aspiration).

Pour finir, la pompe de relevage peut éventuellement servir dans l’acheminement des eaux d’un puits ou de forage. Toutefois, dans le cas où l’inexistence d’une source d’énergie pose problème, on peut toujours opter pour les motopompes-thermiques. Ces dernières sont plus autonomes, mais elles peuvent nécessiter l’utilisation d’accessoires de pompes supplémentaires (filtres, réservoirs de traitement ou autres) pour plus d’efficacité.

Quel modèle choisir ?

Le prix est souvent le critère qui vient en tête lors de l’achat d’une pompe. Sur ce point, il est important de préciser que les tarifs peuvent largement varier d’une marque à une autre, mais également d’un modèle à un autre. En effet, certains modèles de pompe de relevage peuvent coûter plus d’un millier d’euros. La qualité étant une grande priorité dans le choix de ces types d’équipement, un prix élevé est synonyme de longévité et de performance. Ainsi, avec la Station de Relevage Calpeda 160 Litres CALIFILTRE 800 GXRM 10-3 30M de 3 à 13,2 m3/h entre 10,7 et 2 m HMT Mono 230 V 0,45 kW par exemple, les consommateurs sont sûrs d’avoir choisi l’un des meilleurs appareils.