Rate this post

Utilisé depuis 1929, le carnet de santé est un document aujourd’hui devenu indispensable dans le cadre du suivi médical des enfants des familles françaises. Il est donc important de connaître ses caractéristiques afin d’en faire le meilleur usage et de connaître les différents avantages que ce petit carnet bleu apporte.

Le carnet de santé : c’est quoi au juste ?

Un carnet de santé peut être défini comme un document officiel et légal, qui a comme principale utilité de retracer les informations médicales d’un enfant : de sa naissance à ses dix-huit ans. Ce document est destiné à être rempli par des professionnels de santé. En effet, toute mise à jour du carnet nécessite l’apposition d’un cachet et d’une signature. Le carnet de santé s’obtient gratuitement lorsque les parents d’un nouveau-né procèdent à la déclaration de naissance de ce dernier. Ce document peut aussi être obtenu autrement. Notamment dans le cas d’une perte, d’une détérioration ou bien tout simplement parce que les pages ne suffisent plus pour les mises à jour du suivi médical de l’enfant, et ce, avant ses dix-huit ans. Pour cela, il vous faudra vous munir d’un livret de famille ou d’un acte de naissance de l’enfant concerné. Il est désormais possible d’obtenir un acte de naissance en passant par des services en ligne afin d’éviter de se déplacer et ainsi gagner du temps. Pour faire la demande d’un nouveau carnet de santé, il vous suffira ensuite de vous rapprocher du service départemental de protection maternelle et infantile (PMI) de votre département et de présenter l’un des documents cités précédemment.

Quelle est l’utilité d’un carnet de santé ?

La fonction principale d’un carnet de santé est de servir de référence pour les différents médecins et les services médicaux qui prendront en charge les soins et les traitements d’un individu au cours de son enfance jusqu’à la fin de son adolescence. En tant que véritable historique médical de l’enfant, le carnet de santé est non seulement un outil de suivi, mais aussi un outil de communication entre les différents professionnels de santé qui seront amenés à soigner ou traiter l’enfant. Les informations contenues dans un carnet de santé sont confidentielles, car ils sont soumis au secret médical. Un carnet de santé n’est pas seulement destiné à servir dans le domaine médical. En effet, il peut être aussi utile lors de l’inscription de l’enfant auprès d’une crèche ou d’un établissement scolaire.

Que contient le carnet de santé ?

En plus d’une partie dédiée aux parents, comprenant des conseils et des informations utiles, le carnet de santé comprend 7 autres rubriques. La première, avec des pages de couleur jaune, concerne les maladies longues court, les allergies ainsi que les antécédents familiaux. La seconde partie du carnet, avec des pages bleu-vert, est réservée aux informations lors de la période périnatale. En troisième position, il y a la rubrique dédiée au suivi médical de l’enfant. Ses pages sont de couleur orange pâle et sont les plus nombreuses du carnet. Cette partie est notamment divisée en tranche d’âge. Vient ensuite la partie servant à suivre la croissance de l’enfant, comme son poids, sa taille et son indice de masse corporelle. Les pages de cette rubrique sont de couleur bleue. La cinquième partie du carnet, avec des pages orange, est réservée aux examens bucco-dentaires. L’avant-dernière rubrique, en violet, concerne les hospitalisations. La dernière partie du carnet dispose de pages vertes. Elle servira au suivi des vaccinations de l’enfant ainsi que des maladies infectieuses.