5 (100%) 1 vote

Pourquoi renforcer la sécurité de sa porte d’entrée ?

Les cambrioleurs peuvent profiter des différentes ouvertures pour accéder discrètement à l’intérieur d’une maison. Toutefois, avec le système de vitrage antieffraction qui existe aujourd’hui, il leur est difficile d’utiliser les fenêtres. Voilà pourquoi, dans 80% des cas, ils se servent de la porte principale qui présente parfois quelques imperfections niveau sécurité. Le mécanisme des serrures ordinaires ne résiste, généralement, pas aux différentes techniques utilisées par les cambrioleurs à savoir l’arrachage, le crochetage ou encore le perçage. De plus, le bâti perd de sa résistance au fil des années et il suffit d’un coup de pied de biche pour le détacher. Cependant, il existe deux options de sécurisation à savoir le blindage de porte ou la pose de porte blindée.

Le blindage de porte, c’est quoi ?

Il s’agit d’une technique qui permet de renforcer une porte déjà existante. Il est surtout conseillé à tous ceux qui n’ont pas la possibilité de toucher à l’apparence de leur maison notamment en cas de copropriété ou d’installation dans une zone d’urbanisme protégée ou dans un lotissement.  Il en est de même pour ceux qui apprécient particulièrement l’apparence de leur porte. Pour le blindage, on pose une tôle en acier sur le bâti ou l’huisserie, mais également sur la porte elle-même. On ajoute également une serrure de sécurité.

La porte blindée

Il s’agit d’une porte de remplacement dont chaque face est formée d’un panneau en acier recouvert par un bouclier de la même matière. Afin de renforcer l’isolation, les deux panneaux peuvent être séparés par une couche de laine de verre. Une serrure, dite de défense, est placée dans le battant. Ce dernier dispose déjà d’un blindage dont l’épaisseur mesure au moins 2mm, de deux plaques métalliques placées à l’intérieur et à l’extérieur ainsi que d’une construction de réception en acier. En effet, outre la sécurisation, une porte blindée permet également une meilleure isolation acoustique et thermique.

La certification A2P et les normes de sécurité

Il s’agit d’une certification délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection ou CNPP. Cet organisme est reconnu par tous les assureurs. Elle concerne les serrures, mais également les portes blindées. Il existe trois catégories de serrures en fonction de leur résistance et qualité : 1, 2 ou 3 étoiles. Pour ce qui est des portes blindées, elle doit, au moins, être munie d’une serrure certifiée A2P. Elles peuvent être classées selon leur niveau de résistance. Il y alors les portes blindées

BP1 – Jusqu’à 5 minutes de résistance

BP2 – Jusqu’à 10 minutes de résistance

BP3 – Jusqu’à 15 minutes de résistance (le plus résistant sur le marché accessible aux particuliers)

Pour obtenir cette certification, le produit est soumis à un contrôle minutieux del’organisme certificateur. Une batterie de tests réalisés par l’organisme AFNOR.

Passer par un serrurier pour la pose d’une porte blindée

Que ce soit pour le blindage de porte ou pour l’installation porte blindée lyon, l’intervention d’un serrurier est recommandée. Non seulement cela permet d’assurer la sécurité des installations, mais également de garantir leur qualité. Seul un serrurier lyon dispose des équipements et des connaissances nécessaires pour effectuer ces travaux selon les normes en vigueur.